MEMORUSSE - Attribut du sujet avec le verbe являться...

Dans la  page :

Autres pages :

     

 

... ou : comment la déclinaison russe vient au secours de la grammaire française

Le verbe являться, substitut du verbe « être » , dont le premier sens est « apparaître comme », introduit à l’instrumental l’attribut (nom ou adjectif) du sujet, le sujet étant, bien sûr, au nominatif. La difficulté de l’emploi réside dans le fait qu’en russe ces trois éléments peuvent se présenter de deux façons. En français également, le plus souvent lorsque l’attribut du sujet est un nom  :

A) Ordre des mots le plus fréquent; caractère neutre de l'information:

Рубль является денежной единицей в Российской Федерации. Les mots sont dans cet ordre 30 fois sur 41 cas relevés en russe.
Le rouble est =
apparaît comme
l'unité monétaire de la Fédération de Russie.

le sujet : nominatif:

-ce dont on parle

-le thème du discours

-ce qui est connu

-ce qui est évident

-existence

-caractère unique

является,
являются...

apparaît comme
apparaissent comme

l’attribut à l’instrumental :

-ce qu’on en dit

-définition, illustration

-qualité

-face cachée

-fonction

-choix possible

Ici, la faute fréquente dans une phrase longue est le simple oubli de mettre l’attribut à l’instrumental.

 

B) Termes permutés; mise en valeur du sujet.

En russe, l’inversion des termes ne sert qu’à donner plus de poids au sujet, à le mettre en valeur : Les mots sont dans cet ordre 11 fois sur 41 cas relevés en russe.
Денежной единицей в Российской Федерации

является

рубль.

l’attribut à l’instrumental

-ce qu’on en dit

-définition, illustration

-qualité

-face cachée

-fonction

-choix possible

 

является,
являются...

 

le sujet au nominatif

-ce dont on parle

-le thème du discours

-ce qui doit être connu

-ce qui doit être évident

-existence

-caractère unique

 

L' unité monétaire de la Fédération de Russie

est

le rouble.

En français, la permutation des termes avec le verbe "être" soulève la question : « Quel terme est le sujet ? » Les grammairiens ne sont pas d’accord ! Nous suivrons Maurice GREVISSE qui suggère plusieurs repères :

  • C’est  qui : C’est le rouble qui …

  • Qu’est-ce qui ..? (Qui est-ce qui … ?) C’est le rouble.

  • remplacer chacun des termes par le pronom personnel sujet il, elle : une seule des deux phrases obtenues aura un sens.

  • remplacer « est » par « apparaît comme » , se présente comme (ou encore : constitue, se définit comme, est adopté comme, a l’air, passe pour, sert de, fait office de...) pour constater qu’ici également une seule possibilité existe. Donc, comme en russe, nous retrouvons :

L'unité monétaire dans la Fédération de Russie

est 

apparaît comme

le rouble.

Ici, deux dangers guettent l’apprenant francophone :

a) l’habitude de commencer les phrases par le sujet

b) la confusion entre les propriétés du sujet et les propriétés de l’attribut en français qui aboutit à un non sens avec un verbe autre que "être".

Conseils pour éviter les fautes en passant du français au russe :

- bien faire la différence entre :
ce que l’on veut définir/illustrer et la définition/illustration elle-même.
(le rouble est la monnaie de la Fédération de Russie, mais il peut être par ailleurs fort, faible, stable…)

- au lieu de « attribut du sujet » penser : 
sujet (ce dont on parle) et prédicat (ce qu’on en dit)

- Bien entendu, on peut avoir pour sujet la monnaie de la Fédération de Russie :
La monnaie russe (est) = apparaît comme forte, faible, stable… Mais ici il est impossible de permuter les termes en français, et il ne viendrait à l’idée de personne que forte, faible, stable puissent être sujets !

 

 

 
Exercices 

1) Exercice en français 

2) Упражнение на русском.

 

 

Conception et réalisation : Bernadette CIERZNIAK

Contact. Dernière mise à jour 02 avr. 2005

visites à partir du 27 sept 2003