Accueil  |  Introduction  |  Histoire  |  1800-1917  |  URSS et après ?  |  Les personnalités  |  Bibliographie  |  Tests 

Exposés des élèves des
Écoles militaires de Coëtquidan

Les enjeux de la professionnalisation des Forces Armées russes (1997-2003).

Mémoire présenté par le sous-lieutenant Thibault FALLAS.

 

 Fiche de présentation

Option : Espace Est européen et eurasiatique.

Sujet du mémoire : Les enjeux de la professionnalisation des Forces Armées de la Fédération de Russie (1997-2003).

Rédacteur : Sous-lieutenant Fallas Thibault.

Directeur de séminaire : M. Romer Jean-Christophe.

Directeur de mémoire : M. Romer Jean-Christophe.

Jury : MM. Romer et Urjewicz.

Date de soutenance : mai 2004.

Résumé du mémoire :

La réforme militaire des Forces Armées russes, pourtant envisagée dés la fin des années 80, a été repoussée jusqu’en 1997 en raison d’une situation économique catastrophique, de la mauvaise volonté des généraux et du peu d’intérêt que lui prêtait l’équipe dirigeante. La conséquence en est l’inadéquation des armées aux menaces pesant sur la Russie, l’absence de formation et d’entraînement des soldats et le déclin du prestige des militaires auprès de la société civile.

            En 1997, en pleine campagne électorale, Eltsine promet de professionnaliser l’outil de défense national et lance plusieurs projets de réforme mais aucun ne conduit à la réalisation de la professionnalisation, pourtant désirée par la population.

            Lorsqu’il arrive à la Présidence en 2000, V. Poutine fait de la professionnalisation une priorité nationale. Celle ci est en effet indispensable à la Russie : elle est le seul moyen de démocratiser les Forces Armées, de pallier les nombreux problèmes du recrutement et de satisfaire les exigences d’une population qui craint pour la vie de ses conscrits. La tâche des hommes politiques est donc délicate puisqu’il s’agit d’adapter les Forces Armées aux nouvelles menaces et de répondre aux attentes des électeurs, sans toutefois hypothéquer le budget de l’État.

            Après estimation, le pouvoir envisage de professionnaliser les Forces Armées d’ici 2008 en résolvant les nombreux problèmes liés au recrutement de soldats professionnels (rémunération, garanties sociales, conditions de vie, ...).

 

AVERTISSEMENT

Les idées et opinions émises dans ce mémoire n’engagent que la responsabilité de son auteur et ne reflètent en aucun cas celles du directeur de séminaire ou des Ēcoles de COËTQUIDAN.

 

 

« Trois choses sont absolument nécessaires : premièrement, de l’argent. Secondement, de l’argent. Troisièmement, de l’argent... »

Maréchal Jean-Jacques Trivulce à Louis XII.

 

 

Lire la totalité du mémoire  (562,07Ko)

Titres

Haut de page 

B. CIERZNIAK,  Mise à jour : 13-03-2005

  visites à partir du 12 janv 2004
 

visites à partir du 27 sept 2003